antioxidante

 

 Je ne sais pas vous mais moi, je suis toujours un peu mal à l’aise lorsque je fais ce geste quotidien simple : Ouvrir une bouteille d’eau en plastique !

 J’habite non loin d’une grande surface et non loin également d’un entrepôt logistique de stockage d’une autre enseigne, donc je vois tous les jours le manège des camions et qui livrent les marchandises que nous retrouvons ensuite dans les rayons.

 Outre le problème écologique que pose la bouteille en plastique, nous y reviendrons plus bas dans ce billet, se pose, pour moi, la grosse question de la nocivité du plastique en lui-même…

Quand je vois l’été des palettes entières de pack d’eau restées sous le soleil de midi pendant 2/3h le temps qu’elles trouvent leur place dans l’entrepôt, il se pose  forcément la question de la qualité de l’eau dans une bouteille en plastique qui a chauffé… Bref ca me questionne.

 

Les bouteilles en verre pour l’eau minéral n’est accessible que si on est restaurateur !!! Bien dommage le verre c’est inerte et ca se recycle ! Alors on peut trouver des alternatives au plastique comme des petites gourdes en inox etc, oui mais ca ne résout pas le problème de base !

 

eau-robinet

 

La réponse serait-elle de consommer l’eau du robinet ?  
Je n’arrive pas à m’y résoudre quand je lis ce qu’on y trouve parfois… (ICI)

 Pourtant en la consommant, on réduirait nos déchets plastiques de façon impressionnante !

De plus, pour les amateurs d’eau gazeuse et autres soda, on trouve aujourd’hui sur le marché un certain nombre de machine pour gazéifier votre eau du robinet et faire à volonté eau gazeuse voir même soda. Au moins ca permet de savoir ce qu’il y a dedans, en référence à ce super reportage sur cette magnifique entreprise américaine Coca-cola (ICI) et de contrôler, une fois de plus, ce que nous absorbons.

J'ai d'ailleurs vu sur le figaro qu'une ville américaine qui vient d’interdire purement et simplement l’utilisation de bouteilles plastiques !

Bouteilles-d-eau-minerale

La ville américaine de Concord (Massachusettes) a donc choisi d’interdire la vente de petites bouteilles d’eau plate de moins d’ 1 litre pour limiter les déchets plastiques générés par tous nos emballages !
La mesure avait été votée en avril dernier lors d'une réunion publique par 403 voix pour et 364 contre. Elle a été approuvée en septembre par le procureur du Massachusetts. L'arrêté stipule cependant qu'elle pourra être suspendue, si sa mise en application s'avère trop coûteuse.

Cette interdiction a été poussée pendant trois ans par une octogénaire de cette petite ville de 16.000 habitants, à quelque 30 km à l'ouest de Boston. Jean Hill, 84 ans, était soutenue par le mouvement "Ban the bottle" ("interdisez les bouteilles") qui dénonce notamment la pollution créée par les bouteilles en plastique dont beaucoup ne sont pas recyclées. Le mouvement souligne également que l'eau en bouteille coûte plus de 1.000 fois plus cher que l'eau du robinet.

 Je salue cette initiative évidement mais pour moi ca sonne creux…

Soit on devrait purement et simplement interdire le plastique pour le contact alimentaire soit on devrait développer des contenants alternatifs respectueux de la nature et de notre santé !!

L’eau est quand même l’élément de base de la vie et aujourd’hui ce n’est pas clean clean tout ça…

 

Léo si tu me lis, il y a encore du boulot pour t’occuper quelques temps…